Art & vie. Dans l’intimité des créateurs belges d’aujourd’hui PDF

La Terre est devenue, à la suite d’un âge noir, l’une des grandes puissances cosmiques. Elle ajoute une dimension particulière au genre codifié du space opera, ouvrant ainsi la porte à toutes les art & vie. Dans l’intimité des créateurs belges d’aujourd’hui PDF actuelles de science-fiction, d’anticipation et d’heroic fantasy.


Cet ouvrage, aux accents inattendus, est le fruit de seize rencontres exceptionnelles, seize personnalités issues de tous les horizons de la création et représentatives de la Belgique d’aujourd’hui : un pays multiculturel dont les talents sont de plus en plus reconnus par-delà ses étroites frontières, comme ceux du chanteur Arno, du peintre Bram Bogart,
du sculpteur Yves Bosquet, du dessinateur Philippe Geluck, du chapelier Elvis Pompilio ou de l’architecte Luc Schuiten. Dans cet album contrasté, Louis-Philippe Breydel rassemble ses coups de cœur en associant à la beauté des images la personnalité profonde de ses « portraits » dans l’intimité de leur cadre quotidien. Ces intérieurs ne sont pas banals, loin s’en faut ; notre plaisir ne l’est pas moins. Et si, quelquefois, ils nous paraissent excentriques ou inaccessibles, les détails innombrables observables dans les superbes photographies de Louis-Philippe Breydel, commentées par Raoul Buyle, apportent un supplément d’âme et constitueront, sans doute, une source d’inspiration pour notre propre cadre de vie. Subjectif à souhait dans ses choix, ART & VIE. DANS L’INTIMITÉ DES CRÉATEURS BELGES D’AUJOURD’HUI témoigne de ce que l’art et la vie sont les deux faces d’une même réalité.

Après plusieurs essais personnels de Mézières et Christin, la bande dessinée est librement adaptée sous la forme d’une série d’animation franco-japonaise, Valérian et Laureline. Buck Rogers en couverture du magazine Amazing Stories, août 1928. 1960, époque de la première publication de Valérian et Laureline, les séries de science-fiction sont encore peu nombreuses. Lors de la création en 1959 du journal Pilote, sa rédaction essaye de couvrir l’ensemble des genres de la bande dessinée. Jean-Claude Mézières et Pierre Christin cherchent le sujet d’une histoire à suivre. Christin est un bon connaisseur de John Wyndham, A.

Mézières est un lecteur moins assidu du genre, mais il en a lu tous les grands classiques, comme Isaac Asimov, A. Les planches de Valérian ne sont pas les premières pages de science-fiction dessinées par Mézières. La science-fiction n’était pas le domaine favori de Goscinny, mais il avait un désir d’innover, de proposer dans son journal des travaux originaux. C’est à partir de la quatrième aventure, L’Empire des mille planètes, que la série devient pleinement une série de science-fiction avec le thème du voyage dans l’espace. La série, d’abord sur-titrée Valérian, agent spatio-temporel, a pour héros central Valérian. Depuis L’Ordre des Pierres, la série s’appelle Valérian et Laureline, officialisant ainsi, pour ses 40 ans, la place prise par Laureline mais aussi la perte par les deux héros de leur statut d’agents spatio-temporels.

Dans les trois premières histoires de la série, Valérian pourchasse un dissident, Xombul, superintendant des rêves, qui cherche à prendre le pouvoir à Galaxity. Il pense pouvoir profiter d’un cataclysme nucléaire pour s’approprier des connaissances scientifiques qui feraient de lui un nouveau maître de l’Univers. Sun Rae, un pillard new-yorkais, et Schroeder, un jeune savant, aident Valérian et Laureline à poursuivre Xombul. Dans L’Empire des mille planètes, Valérian et Laureline aident la Guilde menée par Elmir le marchand à rétablir l’ordre sur Syrte-la-Magnifique. Avec l’aide de Valérian et Laureline, de Monsieur Albert, de Ralph le Glapum’tien et des Shingouz, il déjoue les plans de la Trinité d’Hypsis. Cette modification de l’histoire a pour conséquence la disparition de Galaxity, qui était née de l’âge noir.

C’est en réunissant des données sur des événements épars qu’ils se heurtent à LCF Sat et de nouveau à la Trinité d’Hypsis. Valérian et Laureline se lancent à la recherche de la Terre de Galaxity, aux confins de l’Univers, en se joignant à une expédition d’exploration dirigée par la commandante Singh’a Rough’a. Retombés en enfance, Valérian et Laureline sont adoptés par Monsieur Albert. Mais les aventures de Valérian et Laureline débutent aux alentours de l’an 1000. Métro Châtelet direction Cassiopée et 10.

Explosion d’un dépôt de bombes à hydrogène près du pôle Nord, créant un cataclysme qui désorganise la société terrienne. Neutralisation, près du pôle Nord, d’un faux bateau, mais vrai astronef, chargé de bombes à hydrogène. Au bord du Grand Rien et 20. Les Wolochs sont réaspirés par le néant d’où ils proviennent. La bande dessinée se voulait simple, un héros voyageant dans le temps, mais assez rapidement, elle se développe et parcourt des thèmes qui par leur nombre et leur variété en font une série originale et en continuel renouvellement.

Le thème qui traverse toute la série, avec celui des voyages spatio-temporels, est la manipulation du temps. Mais cela interdit par définition les voyages dans le temps dans des univers inconnus des Terriens de Galaxity, du fait de l’inexistence de portes temporelles. Brooklyn, les différents albums montrent Valérian et Laureline sillonnant l’Univers d’aventure en aventure. Mais les auteurs se laissent prendre au piège de leur imagination. 1986 près du pôle Nord, transformant radicalement l’aspect et l’organisation de la Terre.