Championnat de Nouvelle-Z Lande de Football 1987 PDF

L’équipe de Nouvelle-Zélande de football est championnat de Nouvelle-Z Lande de Football 1987 PDF par une sélection des meilleurs joueurs néo-zélandais sous l’égide de la Fédération de Nouvelle-Zélande de football. Kiwis , elle représente le pays lors des compétitions continentales et internationales. L’équipe nationale dispute la première rencontre de son histoire le 17 juin 1922 face à l’Australie, match remporté sur le score de trois buts à un.


Meilleure nation de la Confédération du football d’Océanie depuis le départ de l’Australie vers la Confédération asiatique de football en 2006, la sélection a terminé l’année 2017 au 121e rang mondial du classement FIFA. Après une tournée néo-zélandaise en Nouvelle-Galles du Sud l’année suivante, les confrontations internationales s’interrompent jusqu’en 1922 et la venue, le 17 juin, de l’Australie. L’année suivante, en mai 1923, les Néo-Zélandais se rendent en Australie pour une tournée de trois mois au cours de laquelle ils disputent seize rencontres, dont trois face à l’Australie. Canada est la seconde nation affrontée par les Néo-Zélandais, en 1927. Il faut ensuite attendre 1933 pour de nouvelles rencontres internationales. Nouvelle-Zélande dont trois face à la sélection.

L’année suivante, la Fédération de Nouvelle-Zélande de football adhère à la FIFA. Article détaillé : Équipe de Nouvelle-Zélande de football à la Coupe du monde 1982. La Nouvelle-Zélande s’inscrit pour la première fois à une compétition internationale lors des éliminatoires de la Coupe du monde 1970. Wynton Rufer, ici en 2009, inscrit quatre buts lors des qualifications de la Coupe du monde en 1982. Les deux équipes se séparent sur un match nul trois buts partout. La Nouvelle-Zélande enchaîne ensuite sur un nul face à Taïwan puis deux victoires sur l’Indonésie et les Fidji. Les Néo-Zélandais l’emportent ensuite lors des trois derniers matchs, en battant notamment les Fidji sur le score de treize buts à zéro, dont six buts du capitaine Steve Sumner.

Lors du deuxième tour de qualification, la sélection est versée dans un nouveau groupe de qualification. Elle obtient un match nul zéro partout en Chine, puis s’impose à domicile face à la même équipe. Après leurs rencontres face au Koweït et à l’Arabie Saoudite, les Néo-Zélandais se retrouvent lors de la dernière journée à deux points des Chinois avec une différence de but défavorable de cinq buts. Ils obtiennent ainsi le droit de disputer un match de barrage sur terrain neutre face aux Chinois. Pour la première phase finale de leur histoire, les Néo-Zélandais héritent d’un groupe difficile. L’attaquant israélien Ronny Rosenthal lors de la rencontre Israël-Nouvelle-Zélande du 5 mars 1989. L’exploit de cette première qualification à une phase finale de la Coupe du monde n’est pas confirmé lors des éliminatoires suivants.

Coupe d’Océanie 1996, puis aux éliminatoires de la Coupe du monde 1998, par le même adversaire. Le défenseur Ryan Nelsen, ici en 2004, inscrit le but de la victoire face aux Australiens en finale de la Coupe d’Océanie 2002. L’année suivante, les  Kiwis , dirigés par l’Anglais Ken Dugdale, remportent le second trophée de leur histoire lors de la Coupe d’Océanie. Pays organisateur de la Coupe d’Océanie 2002, la Nouvelle-Zélande termine première de son groupe puis bat en demi-finale le Vanuatu sur le score de trois buts à zéro. Japon, à la Colombie et à la France. Article détaillé : Équipe de Nouvelle-Zélande de football à la Coupe du monde 2010. Winston Reid, ici en 2010 sous les couleurs de West Ham United, est le premier buteur néo-zélandais de la Coupe du monde 2010.

Nouvelle-Zélande devient le favori de l’OFC, la Confédération océanienne. Championne d’Océanie, la sélection dispute en juin 2009 la Coupe des confédérations. Elle s’incline lors des deux premiers matchs avant de terminer la compétition sur un match nul, zéro partout, face à l’Irak. Pour préparer la Coupe du monde 2010, les Néo-Zélandais effectuent un stage en Autriche et disputent plusieurs matchs amicaux.

Le sélectionneur Ricki Herbert déclare après le match :  On était venus avec des intentions et on a su les mettre en application contre une équipe de valeur. C’est un moment à placer au sommet de l’histoire du sport dans le pays. Italie, championne du monde en titre, et obtiennent ainsi leur second point en Coupe du monde. La troisième rencontre oppose la Nouvelle-Zélande au Paraguay et les deux équipes se séparent sur un score de zéro but partout. Les  Kiwis  se reprennent lors des éliminatoires de la Coupe du monde de football 2014. L’équipe de Nouvelle-Zélande évolue à ses débuts en maillot noir et short blanc comme les autres équipes nationales néo-zélandaises.