Construire ou Rénover sa maison PDF

Lorsqu’on construit ou rénove une construire ou Rénover sa maison PDF, on peut choisir des produits recyclés, des éléments de seconde main, et récupérer ou revendre ses matériaux. En construction comme en rénovation, les chantiers consomment beaucoup de ressources et d’énergie.


Nouvelle édition revue, corrigée et augmentée en 2002

Pourtant, il existe aujourd’hui de plus en plus de filières de revalorisation des matériaux de construction. Réduire les quantités de déchets, revaloriser les matières Bois, briques, blocs, gravats, encombrants, le plus souvent en mélange : les quantités de déchets générés par le secteur de la construction sont colossales. On comprend aisément l’intérêt de mieux utiliser les ressources et les matières disponibles dans le secteur de la construction, notamment par  la récup . Le potentiel d’économie pour l’environnement est important : réutilisation sur site, utilisation de matériaux recyclables et recyclés, réduction des quantités de déchets produits, tri sur chantier, déconstruction. Le réemploi consiste à réutiliser les matériaux de construction en tant que tels.

Il s’agit par exemple de briques, tuiles, châssis, portes, baignoires récupérés lors des travaux de rénovation ou de déconstruction. Si le réemploi n’est pas possible, l’utilisation de matériaux de construction recyclés permet aussi de réduire les déchets et d’utiliser moins de matières premières. De nombreux matériaux sont actuellement disponibles sur le marché. L’exemple le plus connu est probablement l’isolant en ouate de cellulose, fabriqué en grande partie à partir de journaux recyclés. Les granulés sont produits à partir de bouchons de liège broyés.

Ces bouchons sont collectés via un large réseau de près de 700 centres de récolte. Contrairement au réemploi, le recyclage des matériaux nécessite une transformation qui, selon le procédé utilisé, demande d’autres ressources, notamment de l’eau ou de l’énergie. La déconstruction sélective : incontournable ! Afin de permettre le réemploi ou le recyclage des matériaux de construction, la première condition est que la démolition se fasse de façon à pouvoir récupérer les matériaux. On ne parle plus dans ce cas de démolition, mais de déconstruction et de démolition sélective. La déconstruction consiste à retirer les éléments un à un en vue de les réutiliser. Dans la pratique, ces deux approches sont souvent combinées sur chantier : on déconstruit dans un premier temps tout ce qui peut être réutilisé.

Ensuite, on démantèle les éléments destinés à être recyclés et on les oriente vers les bonnes filières. Idéalement, dès qu’on met en œuvre un matériau, on devrait déjà penser à sa réutilisation et son recyclage. Les matériaux composés ou hybrides sont à éviter car difficilement recyclables, voire pas du tout. Il existe un label qui prend en compte les possibilités de réutilisation des matières : Cradle to Cradle. Ce label contient cinq niveaux : de basic à platinum.