Contes du jour et de la nuit PDF

Cet article est une ébauche concernant la littérature de langue française. Contes du jour et de la nuit est un recueil de contes de Guy contes du jour et de la nuit PDF Maupassant paru en 1885 aux éditions Marpon-Flammarion, coll. La plupart des contes ont fait l’objet d’une publication antérieure dans des journaux comme Le Gaulois ou Gil Blas, parfois sous le pseudonyme de Maufrigneuse. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.


Extrait: « Ce jour-là le facteur Boniface, en sortant de la maison de poste, constata que sa tournée serait moins longue que de coutume, et il en ressentit une joie de vivre. Il était chargé de la campagne autour du bourg de Vireville, et, quand il revenait le soir, de son long pas fatigué, il avait parfois plus de quarante kilomètres dans les jambes. »

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 5 février 2019 à 13:04. Le titre de l’ouvrage, Les Contes de la rue Broca, ne signifie pas que les contes se déroulent tous dans la rue du même nom. Il s’agit d’abord du lieu où ils sont racontés. Papa Saïd : propriétaire de l’épicerie-buvette au 69 rue Broca. Dans le conte de la Sorcière du placard aux balais, il est possesseur de poissons magiques et est capable de parler avec une souris.

Dans le conte de la Sorcière de la rue Mouffetard, il sauve sa sœur Nadia de la sorcière en faisant preuve d’intelligence et de ruse. Il est ami avec Monsieur Pierre. Dans le conte de la Sorcière de la rue Mouffetard, elle est la petite fille que la sorcière veut dévorer accompagnée de sauce tomate. Monsieur Pierre : personnage principal du conte de la Sorcière du placard aux balais, il est présenté comme le narrateur des contes de la rue Broca. Dans la préface du livre, Pierre Gripari affirme que Monsieur Pierre a créé les contes de la rue Broca à l’aide des enfants qui y habitent, car chaque jeudi après-midi ils se retrouvaient pour en inventer de nouveaux. Ce personnage est sans nul doute le pendant fictif de l’auteur lui-même. Les treize contes de la rue Broca n’ont pas de sujet central, certains s’entrecroisent, mais chaque histoire se distingue des autres et n’en partage que très peu si ce n’est aucun point commun.