Haïti 2004 : Radiographie d’un coup d’état PDF

Please forward this error haïti 2004 : Radiographie d’un coup d’état PDF to ns7. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La capitale de la Géorgie est Tbilissi. L’histoire de la Géorgie remonte aux royaumes antiques de Colchide et d’Ibérie, qui furent ensuite unifiés.


Au terme d’un patient travail de déconstruction, l’auteur montre, à contre-courant de la version officielle martelée par les médias, comment Jean-Bertrand Aristide a bien été, avec son gouvernement et son peuple, victime d’un véritable coup d’Etat, achèvement d’une entreprise de déstabilisation économique et politique orchestrée par la France, le Canada et les Etats-Unis.

L’indépendance de la Géorgie est une nouvelle fois restaurée en 1991. La Révolution des Roses, en 2004, pacifique, et l’alternance démocratique, en 2012, non moins pacifique, ont conduit le pays sur le chemin de la démocratie. Le pays couvre un territoire de 69 700 km2. En droit international, il possède des frontières avec la Fédération de Russie au nord, l’Azerbaïdjan à l’est, l’Arménie au sud et la Turquie au sud-ouest. Ce terme pourrait aussi venir de l’ancêtre mythique des Géorgiens, Karthlos, qui est considéré comme le père de la Géorgie, à l’origine du royaume de Kartlie-Ibérie.

Dans l’Antiquité, les habitants de l’actuelle Géorgie étaient dénommés les Ibères, du nom du royaume dans lequel ils vivaient, l’Ibérie, sans lien apparent avec la péninsule Ibérique. Les dénominations arméniennes pour Géorgien et Géorgie, respectivement Vir et Virq, viennent d’Ibérie avec la perte du  i  initial et la substitution par le  w  ou le  v  du  b  d’Ibérie. Article détaillé : Histoire de la Géorgie. Lors de recherches paléontologiques effectuées à Dmanissi, dans le sud du pays, entre 1999 et 2001, des restes d’hominidés de l’espèce Homo georgicus ont été retrouvés datant d’environ 1,8 million d’années. De nombreuses cultures se disséminent à travers le Caucase, de Trialétie au Koura-Araxe. Le territoire géorgien, comme celui de tout le Caucase, se trouve dans une position de carrefour entre les puissances qui l’entourent. Alexandre le Grand atteint à son tour les frontières de la Géorgie actuelle.

Son règne est une étape marquante vers une société géorgienne unifiée, unification qui ne se produira que plusieurs siècles plus tard. Ibérie et la Colchide s’allient, et tentent une première unification. L’avènement de la puissance ibère est anéanti par la mort du roi Vakhtang Ier, dans les années 580 : la Perse annexe la Géorgie orientale qui devient une province. Royaume de Géorgie et l’Empire byzantin. 1040, le conflit cesse et laisse place à une autre inimitié, cette fois entre Géorgiens et Seldjoukides, eux aussi musulmans. Tamar de Géorgie constitue l’apogée du Royaume de Géorgie. Plusieurs révoltes nobiliaires éclatent, et en 1223, les Mongols apparaissent aux frontières du pays : ils vainquent la monarchie géorgienne.

Durant la décennie 1270, un royaume indépendant s’instaure en Géorgie occidentale. Article détaillé : Division du royaume de Géorgie. Vakhtang VI de Karthli, dernier roi de la dynastie de Moukhran. En 1478, Constantin II accède au trône géorgien après une période de guerre civile et de chaos intérieur. Les deux autres royaumes géorgiens, la Kartlie et la Kakhétie, sont sous une administration non moins instable. Les guerres civiles sont courantes et des tentatives d’unification par la force sont souvent organisées. Moukhran accède au trône de Kartlie et une nouvelle période commence dans l’histoire de la Géorgie orientale.

Iméréthie ont réussi à regagner leur pouvoir héréditaire, tandis que la culture géorgienne se développe à l’est du pays, culture composée de tradition locale et d’influence persane. L’imprimerie est importée au début du siècle. Georges XII, le dernier roi de Géorgie de 1798 à 1800. En 1762, la Géorgie orientale est unifiée sous le sceptre du roi Héraclius II, qui fonde le Royaume de Kartl-Kakhétie, dans l’espoir de reconquête de l’indépendance perdue vis-à-vis de la Perse impériale.

La période d’annexion russe est d’abord une période de combat et de rébellion, mais aussi de développement de la société et de la culture géorgienne. Géorgie comme les autres pays de l’Europe, les idées progressistes trouvent écho auprès des jeunes aristocrates géorgiens. Article détaillé : République démocratique de Géorgie. Noé Jordania, proclame l’indépendance de la Géorgie le 26 mai 1918 : il sera président des 2e et 3e gouvernements. Noé Jordania deviendra 2e et le 3e présidents de gouvernement. La fin de la Première Guerre mondiale change la situation : l’armée britannique prend le relais provisoirement de l’armée allemande.