Haute-Corse (ancienne édition) PDF

La Haute-Normandie est une ancienne région administrative française qui regroupe les deux départements de haute-Corse (ancienne édition) PDF’Eure et de la Seine-Maritime. Article détaillé : Histoire de la Normandie. En 911, aux termes du traité de Saint-Clair-sur-Epte, le chef viking Rollon conclut un accord avec le carolingien Charles III le Simple, qui lui remet la garde du comté de Rouen, soit, à peu de chose près, l’actuelle Haute-Normandie. Les bourgeois du Havre, de Rouen et de Honfleur bénéficient des retombées économiques du commerce triangulaire.


Des clefs pour comprendre : la diversité des milieux naturels d’une terre qui s’étage depuis les fonds marins jusqu’à la haute montagne ; l’histoire et la langue corses ; des traditions singulières, toujours vivaces ; l’architecture militaire, religieuse, civile… Des itinéraires à parcourir : Découvrir la Haute-Corse en 12 circuits de visite ; parcourir, entre mer et montagne, le mythique GR 20 ; apprécier la richesse du décor baroque des églises de Bastia, du cap Corse, de Balagne, de Castagniccia… Les informations pratiques : Une sélection d’hôtels et de restaurants signée GaultMillau ; les adresses et horaires d’ouverture des lieux à visiter ; les fêtes et les festivals.

Le travail du coton se développe dans les villes et jette les bases de la Révolution industrielle. Lors de la création des régions, en 1956, les cinq départements normands ont été répartis en deux régions administratives : la Haute-Normandie et la Basse-Normandie. 50 ans plus tard, les deux régions Normandie se réunifient pour former la nouvelle région Normandie. Article détaillé : Conseil régional de Haute-Normandie.

La région est jumelée avec le district londonien de Redbridge, en Angleterre. C’est la région comprise entre Rouen, Dieppe et Le Havre. Seine-Maritime et de l’Oise, c’est une région de bocage. Petite région anciennement marécageuse occupant un ancien méandre abandonné par la Seine, dans le département de l’Eure, le marais Vernier est propice à l’élevage bovin et connu pour ses chaumières. Article détaillé : Économie de la Haute-Normandie. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Ces listes gagneraient à être introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items.

La Normandie aime la bonne chère et sa cuisine se distingue essentiellement par sa production agricole et piscicole. Les produits laitiers y tiennent le haut du pavé : l’usage fait par les Normands du beurre et de la crème dans leur cuisine est quasi-légendaire. Le lion d’or sur fond rouge est une reprise du léopard du blason, il évoque donc les racines et la culture normande. Les vagues bleues incarnent le caractère maritime de la Haute-Normandie, ses ports, ses plages et les méandres de la Seine. L’étendue verte évoque le caractère agricole, la fertilité, la richesse et la diversité du paysage. Article détaillé : Démographie de la Haute-Normandie. A154, qui relie l’A13 à Acquigny.