Intérieur nuit PDF

Mascaron au-dessus de l’entrée des Bains-Douches en 2016. Les Bains Douches était une boîte de nuit située 7 rue du Bourg-l’Abbé dans le 3e arrondissement de Paris. Haut lieu des nuits parisiennes durant les années 1980, Les Bains Douches deviennent le rendez-vous de la société mondaine et artistique internationale. Après maintes péripéties au cours des décennies, intérieur nuit PDF discothèque ferme ses portes en 2010.


Par une froide nuit d’octobre, la jeune Ashley Cordova est retrouvée morte dans un entrepôt abandonné de Chinatown. Même si l’enquête conclut à un suicide, le journaliste d’investigation Scott McGrath ne voit pas les choses du même œil.
Alors qu’il enquête sur les étranges circonstances qui entourent le décès, McGrath se retrouve confronté à l’héritage du père de la jeune femme : le légendaire réalisateur de films d’horreur Stanislas Cordova – qui n’est pas apparu en public depuis trente ans. Même si l’on a beaucoup commenté l’œuvre angoissante et hypnotique de Cordova, on en sait très peu sur l’homme lui-même. La dernière fois qu’il avait failli démasquer le réalisateur, McGrath y avait laissé son mariage et sa carrière. Cette fois, en cherchant à découvrir la vérité sur la vie et la mort d’Ashley, il risque de perdre bien plus encore…

Jouant avec les codes du thriller, incluant dans son récit des documents, photographies, coupures de journaux ou pages web, Pessl nous entraîne dans une enquête vertigineuse autour de Stanislas Cordova et de sa fille, deux êtres insaisissables attirés par l’horreur et le mal.

L’inventivité de l’auteure et son goût indéniable pour les pouvoirs de la fiction font penser tour à tour à Paul Auster, Georges Perec, ou Jorge Luis Borges. Avec son style maîtrisé et ses dialogues incisifs, ce roman, sous l’apparence classique d’un récit à suspense, explore la part d’ombre et d’étrangeté tapie au cœur de l’humain.

Jean-Pierre Marois, propriétaire historique du lieu, fonde en 2011 la société Les Bains dans le cadre de la rénovation du nouveau projet. Café Guerbois  haut lieu de rencontre des artistes et intellectuels de l’époque, immortalisé par Édouard Manet. France aux Bains Douches en septembre 1981. Farida croise Jean-Paul Goude pour la première fois, avant de devenir sa muse et sa compagne.

En juillet 1984, Jacques Renault et Fabrice Coat décident de vendre le club. Loulou de la Falaise, Sophie Favier ou Frédéric Beigbeder. David et Cathy Guetta, pas encore mariés, en sont les responsables dans les années 1990. Claude Challe reste critique à ce sujet :  on leur a donné une pépite d’or et ils en ont fait une boîte digne de la Porte de Champerret. Les boîtes à la mode sont maintenant dans le 8e : le Queen, le Man Ray, Le Baron, le Pink Platinium, etc. En juillet 2005, Thibault Jardon, directeur artistique du Queen pendant douze ans, reprend les rênes de l’établissement avant de s’associer, en septembre 2006, avec Arnaud Courté, restaurateur parisien.

L’établissement ferme finalement en juin 2010 en raison d’un péril grave et imminent du bâtiment et de la mise en danger du public dus à des travaux effectués par le locataire sans l’avis du propriétaire Jean-Pierre Marois l’ex-producteur de cinéma. Denis Montel et Tristan Auer, architecte d’intérieur, qui mènent à bien ce projet. Paris : la mythique boîte de nuit Les Bains-Douches est fermée , sur leparisien. Delphine Peras,  Les folles années Bains Douches , sur lexpress. Cathy Guetta, Bains de nuit, Fayard, avril 2008, 245 p. Aux bons souvenirs des Bains Douches , sur telerama. L’exploitant des Bains-Douches frappé d’expulsion , sur leparisien.

Christine Rousseau,   Polonium , le rendez-vous des électrons libres , lemonde. Deux établissements parisiens, Les Bains et le Hanoi Cà Phê, parmi les lauréats 2016 du Prix Versailles , sur lhotellerie-restauration. Vingt ans sans dormir : 1968-1983, Éditions Denoël, 2005, 203 p. Aurélie Raya,  Les Bains nouveaux sont arrivés ! Alain Pacadis : itinéraire d’un dandy punk, Le Mot et le Reste, coll.