L’éducation au gouvernement et à la vie, la tradition des règles de vie de l’Antiquité au Moyen Age PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Sur le plan sociologique, l’État est un ensemble de personnes vivant sur un territoire déterminé et soumis à un gouvernement donné. Du point de vue organisationnel, c’est une forme d’organisation que la société l’éducation au gouvernement et à la vie, la tradition des règles de vie de l’Antiquité au Moyen Age PDF pour s’orienter et se gérer.


L’État désigne également un ensemble de personnes qui acceptent de s’imposer un ordre. La nation quant à elle ne se confond pas non plus avec l’État sauf dans le modèle de l’État-nation. La capacité à entrer en relation avec les autres États. C’est une condition indispensable pour que l’autorité politique s’exerce efficacement. Maurice Hauriou déclare à ce sujet :  l’État est une corporation à base territoriale. L’assise territoriale implique une délimitation précise et la notion de frontière apparaît indispensable.

Toutefois la précision frontalière est à nuancer : ainsi la Pologne fut reconnue comme État indépendant le 11 novembre 1918, soit avant la fixation de ses frontières par le traité de Versailles de 1919. Charte des Nations unies insiste sur le respect par les États-tiers et par les gouvernants de l’intégrité de tout territoire national et de ses frontières. Celles-ci peuvent être naturelles ou artificielles. Les frontières naturelles sont par exemple un segment de fleuve, de rivière ou d’une montagne.

Le territoire joue un rôle fondamental : il contribue à fixer la population en favorisant l’idée de nation et détermine le titre et le cadre de compétence de l’État. Rôle essentiel car les autorités publiques doivent disposer de la plénitude des compétences pour imposer des obligations aux individus et faire respecter le droit. La population d’un État se présente comme une collectivité humaine. Le troisième élément constitutif d’un État est son gouvernement. Le concept d’État implique en partie une organisation politique. Cette organisation bénéficie de la puissance publique, de la capacité de commander et de se faire obéir. Un gouvernement doit être légitime pour susciter l’obéissance.

En termes de gouvernance et de relations, chaque État est en lien avec d’autres États, par des liens officiels et diplomatiques. Certains courants de la sociologie insistent sur le fait que l’État dispose également d’une capacité à exercer une violence symbolique sur ses citoyens, ce que Pierre Bourdieu a appelé la  magie d’État . La souveraineté est le droit exclusif d’exercer l’autorité politique sur une zone géographique donnée. C’est une notion fort complexe qu’on peut analyser tant sous l’angle sociologique que juridique. Armand Jean du Plessis de Richelieu, par Philippe de Champaigne. C’est sous Richelieu, ministre de 1624 à 1642, que le mot État s’impose en France. Il écrit à ce propos :  m’étant proposé de représenter en cet ouvrage en quoi consiste la souveraineté du Roi : il me semble que je ne puis commencer plus à propos que par la description de la Royauté.