La Cuisine diététique PDF

La cuisine normande est déterminée par sa position géographique, qui bénéficie des fertiles terroirs de la Normandie, qui lui fournissent à foison les produits agricoles, tandis que la mer la pourvoit généreusement en poissons et la Cuisine diététique PDF divers. Les Normands aiment la bonne chère et leur cuisine se distingue essentiellement par ses productions agricole et piscicole. La vache normande et la jersiaise sont connues pour la qualité de leur lait. Quant aux fromages, le camembert est sans contredit le fromage français le plus connu au monde.


Les Normands, — surtout dans l’Orne —, sont également de gros mangeurs de viande. La Normandie est la première région productrice d’huîtres, de moules et de coquilles Saint-Jacques de France. Les pommes jouent un rôle prépondérant dans la cuisine normande, tant dans les desserts que dans la fabrication du cidre, ainsi que de l’eau-de-vie de cidre, appelée Blanche, dite calvados. Le poiré et l’alcool de poire s’y produisent également. Ancienne région viticole, elle utilise également le raisin. La Normandie est la terre natale de Guillaume Tirel, dit Taillevent, auteur d’un des premiers livres de recettes de l’histoire culinaire française : le Viandier. Tripes à la mode de Caen.

Glaces artisanales de la Ferme du Bois Louvet à Saint-Jean-de-la-Léqueraye. L’expression  trou normand  désigne l’habitude, fort populaire autrefois, lors des repas copieux, de boire d’un seul coup un petit verre de calva entre deux plats de résistance. Les adeptes du trou normand en disaient qu’il restaurait l’appétit en creusant l’estomac et en précipitant la digestion. Dicton :  À la Saint-Jérôme, hoche tes pommes. Février : Moulins-la-Marche, concours de la meilleure brioche. Début février : Montebourg, foire millénaire de la chandeleur, confrérie Cassine des tripes et pieds de porc, dégustation et vente. Fête foraine, stands produits du terroir normand, rôtisseurs, déballeurs.

Premier dimanche du mois de mars à novembre : La Haye-de-Routot, cuisson du pain. Mi-mars : Bernay, concours du pâté de truite. Dimanche des Rameaux : Le Neubourg, comice agricole. Troisième week-end de mars : Mortagne-au-Perche, foire internationale du boudin. Saison de Pâques: Vimoutiers, concours de cidre et de tarte aux pommes.

Fin mars : Longueville-sur-Scie, concours de cidre. Début avril : La Ferté-Macé, concours de tripes en brochettes. Premier week-end d’avril: La Haye-de-Routot, Fête du pain et des sabots. Fin avril : Pirou, foire aux bulots, vente, dégustation, rôtisseurs. Premier week-end de mai: Cambremer, festival des AOC. Ascension : L’Aigle, Quatre jours de L’Aigle, cervelas aiglon.

Mi-mai : Crèvecœur-en-Auge, foire aux produits locaux. Fin mai à début juin : Vernon, foire aux cerises. Saint-Jean des cidres et poirés AOC l’excellence des produits cidricoles normands. Juillet : Barfleur, fête de la moule sauvage de Barfleur, dégustation, vente. Juillet : Yport, fête du maquereau, dégustation, vente. Juillet : Dives-sur-mer, fête du maquereau, dégustation, vente. Deuxième week-end de juillet, une année sur deux : Mantilly, fête du poiré.

Dernier dimanche de juillet : Camembert, fête du camembert. Fin juillet : Denneville, fête de l’huitre et fruits de mer, dégustation et vente, vide-greniers, repas dansant. Fin juillet : Bricquebec, fête de la sainte Anne, fête foraine, rôtisseurs, défilé, fanfare, feu d’artifice au château médiéval. Début août : Trouville : fête du maquereau, dégustation, vente, animations. Août : Le Mesnil-sous-Jumièges, marché aux prunes. Début août : Lisieux, foire aux picots. Second dimanche d’août : Créances, fête de la carotte, vide-greniers, rôtisseurs.

Mi-août : Callengeville, fête du battage à l’ancienne. Pont-l’Évêque, concours d’animaux gras et dégustation d’entrecôtes grillées. Gournay-en-Bray, foire aux harengs, fromage, cidre. Mi-septembre : Lessay, foire millénaire de la Sainte-Croix, rôtisseurs, marché aux bovins, ovins, chevaux. Brix, foire de la Saint-Denis, fête foraine, rôtisseurs, concours hippique, vide-greniers, déballeurs, marché aux bovins, ovins.

Fin septembre, autour du 29 septembre pour la Saint Michel : la Fête des Normands, fête régionale de la Normandie, célébrée sur l’ensemble du territoire normand et au-delà. Troisième dimanche de septembre : Caudebec-en-Caux, concours de pâtisseries normandes. Dernier dimanche de septembre : Bellême, journées mycologiques. Dernier week-end de septembre, les années paires : Caudebec-en-Caux, fête du cidre.

Honfleur : fête de la crevette et fruits de mer, dégustation, vente et animations. Premier week-end d’octobre : Longny-au-Perche, concours de terrine forestière. Mi-octobre : Gavray, foire Saint-Luc, vide-greniers, fête foraine, déballeurs, rôtisseurs. Troisième vendredi d’octobre: Athis, concours de bourdelots et charlottes.

Dernier week-end d’octobre : Pont-d’Ouilly, foire de la pomme. Le Neubourg, marché au foie gras. Yvetot, pilaison à la ferme cauchoise du Fay. Villers-sur-Mer, fête de la coquille Saint-Jacques, dégustation, vente, animations, foires des produits gastronomiques. Port-en-Bessin-Huppain, fête de la coquille Saint-Jacques et des produits de la mer, dégustation, vente.