La Maison de Mon Pere PDF

Dans le but d’améliorer ses performances, ce site est actuellement en maintenance. Un hébergement Web la Maison de Mon Pere PDF qualité pour mon site. Solitude du journal : Alexandre Tharaud, Christian Bobin, Philippe Petit, Dominique Noguez, Pierre Bergounioux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici.


La Gloire de mon père est le premier tome des Souvenirs d’enfance, une autobiographie romancée de Marcel Pagnol, paru en 1957. Le récit débute dès la naissance de l’auteur, fait part de ses premières années passées à l’école puis de ses vacances en famille au village de la Treille pendant l’été de 1904, et prend fin sur les exploits de son père durant une partie de chasse dans les collines du massif du Garlaban. Marcel Pagnol, né le 28 février 1895, raconte son enfance, sa naissance à Aubagne, et les origines de ses parents. Sa mère Augustine a donné naissance à trois autres enfants : Paul, né en 1898, Germaine, née en 1902 et René, né en 1909. 1904 de louer ensemble une maison de campagne dans les collines, la  Bastide Neuve  pour y passer les vacances d’été.

La  Bastide Neuve , la maison de vacances de la famille Pagnol, au printemps 2008. Marcel suit en secret son père et son oncle partis faire l’ouverture de la chasse et, après s’être égaré, finit par retrouver les chasseurs au son des coups de fusil. Il découvre que son père, qui  n’avait jamais tué ni poil ni plume , a abattu un couple de perdrix bartavelles. Ce doublé magnifique fait la renommée de Joseph Pagnol dans le village de La Treille, pour la plus grande fierté de son fils. Le curé du village veut prendre une photo de Joseph, Marcel et des oiseaux, qu’ils garderont en souvenir pour la vie, en contradiction flagrante avec les moqueries antérieures de l’instituteur envers un de ses collègues qui s’était fait photographier avec un poisson après une partie de pêche. La Gloire de mon père est le premier d’une série de quatre romans centrés sur la vie de Marcel Pagnol.

C’est une autobiographie embellie par le temps et l’imagination, l’auteur laissant courir son imagination pour  redonner vie  à ceux qui l’ont entourés durant ses jeunes années comme l’oncle Jules, le chasseur d’une sagacité sans égale qui roule les  r . Ces êtres réels se sont transformés en personnages. Le Château de ma mère, s’inscrit en tête du classement des meilleures ventes de l’année 1958. Cette anecdote narrée par Lili a été reprise telle quelle dans le film d’Yves Robert, en 1990, mais était absente du film de Claude Berri, Manon des sources, en 1986. Enregistrement réalisé vers le milieu des années 1960 par Marcel Pagnol à son domicile et retrouvé une trentaine d’années après sa mort. Support : 4 CD audio, durée : 4 h 2 min.

Marcel Pagnol a lu lui-même son ouvrage « la Gloire de mon père » sur les antennes de Radio-Monte-Carlo avant 1960. Grambois sert de décor pour l’ancien village de la Treille. Dans la première partie du film de Marcel Pagnol, au cours de la longue scène de la terrasse du café, cette anecdote apparaît vers la dixième minute. Rechercher les pages comportant ce texte.