La République et les Républicains (1848) PDF

La République nourrit ses enfants et les instruit. Une république est typiquement antonyme d’une monarchie ou d’un empire où le pouvoir est héréditaire, mais n’est pas forcément synonyme de démocratie. Le mot  république  provient du latin res publica qui signifie au sens propre  chose publique  et désigne l’intérêt général puis le la République et les Républicains (1848) PDF, la politique et enfin l’État. Le terme est clairement synonyme de  gouvernement , de  bonne gouvernance .


Au 13 vendémiaire une grande partie du peuple de Paris s’arma contre la Convention, mais non contre la République. On sait le role que joua le général Bonaparte dans cette journée fameuse, où la révolte se manifesta dans de si grandes proportions, que c’eùt été une révolution si le succès ne lui eùt pas manqué. Il est bien à remarquer que, dans cette circonstance, si le peuple fut vaincu, il n’en obtint pas moins le fruit qu’il se promettait de la victoire; la Convention fut renversée. Cessa t-on d’ètre républicain? Non. Seulement on le fut autrement, et mème on peut dire qu’immédiatement après l’avènement du gouvernement dictatorial, le nombre des républicains devint plus grand, parce que la modération est toujours dans l’esprit des masses. Toutefois, il est bien vrai qu’alors aussi il y eut des républicains de la veille qui ne manquèrent point de crier à la réaction contre les nouveaux républicains, parce que ceux-ci comprenaient une république dégagée de toutes les horreurs qui avaient accompagné la première.

Au moment de la Révolution française, en référence à la République romaine qui s’est établie à la suite de la monarchie, le régime politique qui fait suite à l’Ancien Régime est baptisé  république  en référence à l’idéal de gouvernement romain. Le régime de Vichy est fondé en opposition avec la République qui avait, aux yeux des partisans du maréchal Pétain, provoqué la décadence du pays. Le nom officiel du régime politique est alors  État français . Une république populaire désigne souvent un régime totalitaire, et notamment un État communiste pendant la guerre froide.

Une république islamique, est la forme de gouvernement prise par un État qui n’a pas de monarque et où la gouvernance s’aligne sur le dogme de l’islam, comme c’est le cas en Iran, en Afghanistan ou au Pakistan. Dans une république aristocratique, les dirigeants sont élus par les nobles. Pendant la Réforme protestante, des républiques calvinistes, souvent éphémères, ont été mises en place. Ce fut l’ambition de Jean Calvin à Genève. La conduite de la République est aux mains des consuls qui sont au nombre de deux et élus pour un an. Dans la démocratie athénienne, c’est le tirage au sort qui désigne les représentants du peuple et non le vote comme pour ceux du peuple romain.

En bleu, les républiques en 1714 en Europe. Au Moyen Âge, certaines cités échappent au pouvoir féodal et conservent leur autonomie politique. Dans le Saint-Empire romain germanique on parle de ville libre d’Empire, dans le royaume de France de ville franche. Dans la pratique les droits seigneuriaux sont rachetés par les communautés. Des conventions de rentes-impôts fixes versées volontairement sans contrôle fiscal étatique et des contre-parties complexes de collaboration-défense sont signées. La Confédération des XIII cantons, qui deviendra la Suisse, devient officiellement indépendante du Saint-Empire avec les traités de Westphalie en 1648. La république des Provinces-Unies : à la suite de l’Acte de La Haye en 1581, les Sept Provinces deviennent officiellement un des premiers pays du monde moderne à devenir une république.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Fondée à la Renaissance, la république des Deux Nations remplace la monarchie polonaise par le gouvernement de l’aristocratie polono-lituanienne dans la droite ligne des oligarchies antiques. En 1581, quand les Pays-Bas s’affranchissent de la tutelle espagnole et fondent la première république européenne digne de ce nom ils adoptent le nom de Provinces-Unies. La république du Bouregreg ou république de Salé est fondée en 1627, elle est de ce fait l’une des premières républiques à avoir été fondée dans le monde. Dans les années qui suivent la proclamation de la République française, le modèle politique est largement exporté : la République batave naît en 1795, c’est la première et la plus durable république sœur de la France. Jean-Michel Ducomte, La République, Les Essentiels Milan, 2002.