Le livre des tapas PDF

Un article de Wikipédia, l’le livre des tapas PDF libre. En pratique : Quelles sources sont attendues ?


250 recettes de ces petits mets espagnols dont on se régale dans les bars de toute l’Espagne et qui font aujourd’hui fureur; dans le monde entier rythment Le Livre des tapas, référence incontournable sur le sujet. Qu’elles soient chaudes ou froides, à la viande ou au poisson, aux oeufs ou au fromage, aux légumes ou au riz, toute la palette du savoir-faire de la cuisine espagnole est ainsi passée en revue. Tortilla de pommes de terre, friture d’anguille, jambon serrano, pain à la tomate, encornets à l’encre constituent les bouchées successives de ces instants de convivialité unique. Le choix s’étend à des plats plus élaborés : boulettes, ragoûts, viandes braisées, émincées ou grillées. Craquantes, croustillantes, fondantes, piquantes, les tapas envahissent le palais de leurs multiples saveurs. Les grands chefs les ont également adoptées. En fin d’ouvrage, dix d’entre eux révèlent les secrets de leurs plats en petite portion. De quoi saliver devant les huîtres grillées au saké d Albert Raurich ou la pastèque à la tomate et aux pistaches de José Andrés, auteur de l introduction du livre. Un lexique, des photos des produits et des recettes permettent de comprendre toutes les subtilités de cette culture culinaire.

L’origine du mot n’est pas certaine. Europe se trouvaient en très mauvais état. La plupart reprenaient les tracés des voies romaines existantes, ainsi que divers chemins du Moyen Âge. Aussi, la plupart des gens ne savaient ni lire ni écrire.

Je n’ai pris que des tapas ! Andalousie : dans certains bars à touristes de quelques villes andalouses comme Séville, les tapas se servent dans une petite assiette ou soucoupe, garnie de divers produits frais ou cuisinés : charcuteries, fromages, olives, fritures. Castille et Madrid : on trouve là davantage de raciones ou medias raciones, grandes ou petites assiettes garnies de toutes sortes de plats et mets présentés souvent dans un présentoir réfrigéré sur le comptoir. Au Pays basque et en Navarre, régions à la gastronomie riche et raffinée, certaines tapas sont élevées au rang d’art. Barcelone, dans le centre historique, les tapas se mangeaient traditionnellement dans des bars dont chacun avait sa spécialité. Ainsi, dans chaque bar, on prenait une boisson et une tapa. De nos jours, des tapas variées sont servies dans tous les établissements des quartiers de Raval, de Gràcia, du Born, du Sants.