Le masque de fer, Tome 1 : Le temps des comédiens PDF

Vue prise de le masque de fer, Tome 1 : Le temps des comédiens PDF presqu’île des Tombeaux, au nord du Spitzberg. Bien que destiné par ses parents à l’état ecclésiastique, François-Auguste Biard se consacre à la peinture. Toutefois Biard reste un élève relativement autonome qui ne suit la formation que par intervalles plus ou moins réguliers.


Il se met ensuite à voyager, et parcourt l’Italie, les îles de la Grèce et le Levant. 1818 son premier tableau de genre, les Enfants perdus dans la forêt, que la gravure rendit bientôt populaire, puis il entreprend d’autres voyages dans différentes contrées européennes. Lors du premier salon parisien auquel il participe, en 1824, il est accueilli très favorablement par les critiques et plus particulièrement, Auguste Jal, à l’inverse de ses collègues, élèves, eux aussi, de Revoil. En 1824, l’archevêché commande quatre tableaux aux élèves de Pierre Révoil. Biard fait partie des peintres sollicités. La même année il participe au salon de Paris.

Il participera de manière régulière aux salons de Paris mais restera fidèle également aux salons lyonnais. Il sera soutenu par la Monarchie de Juillet, qui acquiert plusieurs de ses tableaux. 1827, Biard entame toute une série de longs voyages. Il commence par faire un tour du bassin méditerranéen.

Il fait escale à Malte, à Chypre, en Syrie, puis en Égypte. Il s’est marié à Léonie le 23 juillet 1840, à Paris. Plus tard, de 1843 à 1850, elle deviendra la maîtresse de Victor Hugo. Le 5 juillet 1845, elle est surprise avec Hugo en flagrant délit d’adultère dans un hôtel du passage Saint-Roch. Au bout de deux mois, elle fut transférée au couvent des Dames de Saint Michel. Elle est entrée dans la carrière littéraire sous son nom de jeune fille, après sa séparation judiciaire de son mari en 1855. Vers 1858, il séjourne deux ans au Brésil.