Le monde musulman : Une religion, des sociétés multiples PDF

Américain Samuel Huntington, professeur à Harvard, paru en 1996 et traduit en français en 1997. Très controversé depuis sa parution, l’ouvrage a donné lieu à de nombreux débats. Le projet de Huntington est d’élaborer un nouveau modèle conceptuel pour décrire le fonctionnement des relations internationales après le monde musulman : Une religion, des sociétés multiples PDF’effondrement du bloc soviétique à la fin des années 1980.


On compte 1,1 milliard de musulmans, dont seulement 220 millions d’Arabes. C’est là une première donnée à connaître pour comprendre combien le monde musulman est divers. L’histoire, l’idéologie, la géopolitique constituent d’autres facettes de cet ensemble infiniment complexe. Cet ouvrage apporte au lecteur les clefs nécessaires pour aborder une réalité au cœur de l’histoire contemporaine

Chapitre III – Existe-t-il une civilisation universelle ? Après la chute du mur de Berlin, l’identité d’une nation est de moins en moins définie par son appartenance à une seule et unique nation. Le 3 janvier 1992 à Moscou lorsque des universitaires russes et américains se réunirent dans un bâtiment gouvernemental après la fin de l’URSS le 26 décembre 1991. Cette anecdote est un signe d’une transition dans la manière dont les peuples définissent leur identité et la symbolisent.

Pour Huntington, les drapeaux flottent hauts et fiers comme des symboles d’une identité culturelle. Désormais, on soulève également les drapeaux des peuples ayant la même ligne culturelle et identitaire. Il indique que nous sommes passés d’un monde bipolaire basé sur l’opposition entre le monde occidental, qu’il qualifie de démocratique et plus riche, contre le monde communiste, qu’il qualifie de plus pauvre, à un monde multipolaire. Les non-alignés ont été le théâtre d’affrontements opposant Occidentaux et communistes pendant la guerre froide. Dans le monde multipolaire, les oppositions ne sont plus idéologiques, économiques et politiques, mais culturelles. Les civilisations, en cherchant à répondre à la question  qui sommes-nous ? Parce que les principes philosophiques, les valeurs fondamentales, les relations sociales, les coutumes et la façon de voir la vie en général diffèrent entre les civilisations, des conflits d’ordre culturel sont hautement probables.