Le triangle Russie/Etats-Unis/Chine : Un seul lit pour trois ? PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet le triangle Russie/Etats-Unis/Chine : Un seul lit pour trois ? PDF lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne.


Trois pays, trois puissances militaires, trois puissances commerciales, chacune avec ses problèmes intérieurs, ses rêves et ses illusions. Où vont ces trois empires ? Dans quelle mesure s’opposent-ils et dans quelle mesure peuvent-ils coopérer ? Les trois pôles du triangle se retrouvent dans la même position que les puissances conservatrices du XIXe siècle face à la montée des révolutions libérales : ils se préoccupent davantage de stabilité que de justice pour prospérer. Les lois de la mondialisation du marché ont transformé les communistes d’hier et les capitalistes d’aujourd’hui en une nouvelle alliance qui réclame à droite et à gauche la stabilité pour assurer leur prospérité. Les oligopolies capitalistes, les globalistes autoritaires et les nationalistes de tous poils réclament des privilèges égaux. Ceux de pouvoir commercer librement. Entre-temps, la justice sociale et la sécurité humaine perdent du terrain. Le sens du politique est étouffé par le haut, c’est-à-dire par les institutions internationales qui continuent de défendre les privilèges des grands, par le transnational qui s’exprime souvent bruyamment mais qui n’a pas les moyens de sa politique, et par le bas, de plus en plus opprimé par les nouvelles classes d’oligarques tout-puissants. Un seul lit pour trois, concluent les auteurs Albert Legault, Frédéric Bastien et André Laliberté de l’Université du Québec à Montréal, mais tous ne partagent pas le même rêve…

En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.

En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette.

En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique. 2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement. De nombreux éditeurs commencent dès lors à distribuer, sous format électronique, des livres tombés dans le domaine public. Au même moment, pour une question de coûts et de rentabilité, certains éditeurs commencent à publier leurs auteurs de cette manière. C’est la  transposition à l’identique d’un livre papier en version numérique . Le livre numérique homothétique respecte les limitations physiques du livre malgré l’absence de ces limitations dans un environnement numérique. Il s’agit de la forme la plus répandue et de la première à être apparue.