Le vice et la vertu (Documents Français) PDF

En raison le vice et la vertu (Documents Français) PDF l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.


Nombreux furent ceux qui, dans l’histoire de France, mirent leurs passions particulières avant l’intérêt public. Mais gouverne-t-on mieux parce qu’on est vertueux ? Des courtisans de Versailles aux alcôves de la Cinquième République, de Danton qui fut un agent salarié de l’Angleterre aux banquiers occultes de la génération Mitterrand, des Mazarinades au Canal de Panama, Paul Lombard visite, en indiscret les coulisses du pouvoir. Il y découvre la vanité et la corruption, mais aussi la grandeur et le panache. Cette cavalcade sur plusieurs siècles se lit aussi comme une manière subversive d’envisager l’art de gouverner. A l’heure où la présomption d’innocence devient dans les media une certitude de culpabilité, où le juridisme se mondialise, cet ouvrage prône l’irrespect. L’apologie du vice ? Certes, non. Mais suffit-il de se donner l’apparence de la vertu pour être vertueux?

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.