Les Arbres de mon jardin, numéro 3 PDF

Entrée du Conseil d’Etat, Paris 2010. Entrée les Arbres de mon jardin, numéro 3 PDF Conseil d’État, rue Saint-Honoré.


Sais-tu comment la fleur se transforme en fruit ? As-tu remarqué que les feuilles sont différentes d’un arbre à l’autre? Sais-tu comment fabriquer un nichoir pour les oiseaux ? Observe les arbres qui t’entourent tu apprendras à les reconnaître et tu découvriras tous leurs secrets !

Construit par Richelieu en 1628, le Palais-Cardinal, donné au roi Louis XIII en 1636, sert de résidence à Louis XIV enfant pendant les troubles de la Fronde et devient le Palais-Royal. Donné en apanage à Philippe d’Orléans en 1692, il devient le palais des Orléans. Restitué aux Orléans en 1814, mis à la disposition du roi Jérôme sous le Second Empire, il est affecté à partir de 1871 à différentes administrations de la République. Le spectacle a toujours été présent au Palais-Royal. Molière reprit la salle en 1660. Lully y installa l’Opéra qui sera incendié en 1781. La dernière grande date du Palais-Royal est l’installation en 1986 de Les Deux Plateaux de Daniel Buren dans la cour d’honneur.

Proues vue des allées de Buren, et à droite, une vue de l’intérieur de la galerie. Richelieu achète en 1624 l’hôtel de Rambouillet pour 90 000 francs, qui présente pour lui le double avantage d’être proche du Louvre et d’être bordé par un fragment de l’enceinte de Charles V qui peut, s’il est démoli, fournir un grand espace en pleine ville derrière son hôtel. Philippe de Champaigne et Simon Vouet. Aux superbes dehors du Palais Cardinal. Que tous ses habitants sont des dieux ou des rois. Le théâtre de Molière est à droite de l’entrée du palais.

Richelieu donne son palais au roi, par acte de donation avec réserve d’usufruit le 6 juin 1636, renouvelé par testament, jusqu’à sa mort en 1642. La régente Anne d’Autriche s’y installe de 1643 à 1652, quittant les appartements incommodes du Louvre, pour profiter du jardin où peuvent jouer le jeune Louis XIV et son frère. Le Palais Royal est alors abandonné. Comme l’acte de donation de Richelieu comporte l’obligation de l’affecter à la résidence du seul roi, les juristes concluent que la clause est devenue inexécutable et doit être réputée non écrite. Restitution de la distribution du premier étage du Palais-Royal en 1701, à la mort de Monsieur.