Manuel pratique de Sorcellerie Wicca: Pour une pratique en solitaire PDF

L’un des Livres des ombres de Gerald Gardner. Wicca, contenant les principaux rituels, pratiques magiques, l’éthique et la philosophie de la tradition wiccane. Dans les formes de la lignée traditionnelle de la Wicca, plusieurs versions du Livre des ombres manuel pratique de Sorcellerie Wicca: Pour une pratique en solitaire PDF, leur contenu variant plus ou moins par rapport aux premières versions appartenant à Gerald Gardner, qui popularisa le premier la Wicca. Alors que Gardner semble l’avoir à l’origine considéré comme un journal intime, il tendit à devenir un texte religieux dans la plupart des traditions.


Vous ne trouverez pas dans ce livre une histoire de la sorcellerie, ou un inventaire des différentes traditions de la Wicca : cet ouvrage est consacré à la pratique. Il s’adresse aux débutants ayant déjà eu un premier contact avec la Wicca, en lisant les grands « classiques » comme ceux de Scott Cunningham, Starhawk, Buckland, Janet et Stewart Farrar, etc. ou simplement en surfant sur le net, mais qui n’ont jamais encore franchi le pas qui sépare la bibliothèque de « l’atelier ». Car la Sorcellerie est à la fois un savoir, une pratique, voire même aussi un art, qui nécessite une période d’apprentissage.
L’objectif de ce livre est de vous fournir les bases qui vous permettront de vous épanouir dans votre pratique en tant que sorcière ou sorcier. A chaque étape, différentes options vous seront proposés, rien ne sera imposé, afin que vous puissiez définir votre propre style et être capable de pratiquer de la façon qui vous correspond. Un effort particulier a été effectué pour rester dans la simplicité et ne pas vous bloquer en imposant des ingrédients, herbes, mélange d’encens ou d’huiles magiques difficiles à trouver ou trop cher pour un débutant, vivant souvent dans un environnement urbain.

Ce livre est découpé en deux parties :
dans la première, je vous présente la structure globale d’un rituel, les différentes étapes, les outils utilisés par le pratiquant. Elle se termine par un exemple de rituel complet qui pourra vous servir de modèle et de cadre global.
La deuxième partie est une collection de sortilèges couvrant l’essentiel des domaines généralement abordés dans ce genre d’ouvrage. J’ai choisi volontairement des rituels de styles variés afin de vous aider à trouver votre style personnel. Des célébrations des fêtes wiccanes, les sabbats et esbats, sont également proposées.
Vous disposerez ainsi de toutes les « briques élémentaires » vous permettant de concevoir et planifier votre propre rituel.
Enfin le livre se termine de façon classique par une annexe, contenant des tables de correspondances, une faq, une bibliographie, etc..

Les ouvrages en français sur la Wicca sont peu nombreux, et la plupart sont des traductions de l’anglais, j’espère que ma modeste participation trouvera sa place dans votre bibliothèque ésotérique.

Un manuscrit intitulé Ye Book of Ye Art Magical, rédigé par Gardner vers 1948 et retrouvé en 1991, semble être une première mouture du Livre des ombres. On peut y reconnaître les éléments des Clavicules de Salomon. Certains Wiccans gardent un Livre des Ombres personnel en plus de celui de leur tradition. Il est exclusivement réservé à l’usage individuel et ne se transmet pas d’un inité à l’autre. L’expression Book of Shadows proviendrait de Gardner, qui l’aurait repris du titre d’un manuel de divination sanskrit, qui prédit l’avenir d’une personne à partir de la longueur de son ombre. Dans les formes non-traditionnelles ou « éclectiques » de Wicca ou dans la pratique néo-païenne, l’expression Livre des Ombres sert le plus souvent à désigner un journal intime qu’un texte traditionnel.

Ce journal conserve les rituels, les charmes et leurs effets, ainsi que d’autres informations sur la magie. Il peut appartenir à une personne seule ou à un coven, et se transmet souvent d’enseignant à élève. Livre des ombres wiccan en dehors de son nom, bien qu’il soit empli de la connaissance d’une lignée de sorcières. Il porte un « triquetra » sur la couverture et peut se protéger lui-même des démons. Dans le film Dangereuse Alliance le Livre des ombres est décrit comme un livre dans lequel une sorcière garde ses « puissantes pensées ».

Zakk Wylde, un guitariste de metal, a intitulé son album solo « Book of Shadows ». Le groupe de power metal Dragonland a produit un cycle de deux albums nommé Book of Shadows. La suite de 2000 du Projet Blair Witch est intitulée Book of Shadows: Blair Witch 2 – bien que le Livre lui-même n’apparaisse pas du tout. Cate Tiernan s’appelle Le Livre Des Ombres. Ce livre a aussi été édité, plus récemment, sous le nom de Wicca, et le livre des Ombres y est très présent.