Oeuvres complètes, tome 7 : Odes de 1555 PDF

Prince des poètes et poète des princes , Pierre de Ronsard est une oeuvres complètes, tome 7 : Odes de 1555 PDF majeure de la littérature poétique de la Renaissance. Mon dieu, mon dieu, que ma maistresse est belle ! Le château de la Possonnière, où est né Pierre de Ronsard le 1er septembre 1524.


Ronsard, chevalier de la Possonnière, maître d’hôtel du Dauphin, et de Jeanne Chaudrier, veuve des Roches. Il passe son enfance au château, privé de son père de l’âge de deux ans à celui de six ans, car de 1526 à 1530, Louis de Ronsard est en Espagne avec les enfants de François 1er otages de Charles Quint. 1536, auprès de son frère Charles, duc d’Orléans. En 1539, il est de retour en France au service du duc d’Orléans.

Cette carrière diplomatique prometteuse est cependant subitement interrompue. Pierre de Ronsard décide alors de se consacrer à l’étude. Charles d’Orléans, puis, à la mort de celui-ci, au service du dauphin Henri. La rencontre entre Ronsard et Joachim du Bellay date de 1547. En 1555, Ronsard sort une Continuation des Amours, et une Nouvelle Continuation des Amours l’année suivante. Ses succès littéraires lui apportent la gloire mais il lui faut aussi trouver de quoi survivre.

En 1554, il est soutenu par le roi Henri II dans son projet de la Franciade. Il écrit pour le jeune prince une Institution pour l’adolescence de Charles IX, poème didactique, rédige des Discours, organise les fêtes, écrit des élégies, des poèmes de circonstances. La grande tournée de réconciliation de Charles IX en 1564 est l’occasion de grandes fêtes dont Ronsard est l’auteur. La publication de cette longue fresque en 1572 est un échec. Charles IX, en 1574, Ronsard a déjà pris quelques distances mais Henri III, qui réunit un groupe d’intellectuels autour de lui, le rappelle.

Jean Galland, Claude Binet et Jacques Davy du Perron dans son prieuré de Saint-Cosme. Il y est enseveli dans la crypte de l’église, aujourd’hui en ruine. En 1586 parait le Discours sur la vie de Ronsard, œuvre de son premier biographe Claude Binet. Ronsard a tout au long de sa vie goûté à tous les genres, de Pindare à Pétrarque en passant par Anacréon et Horace avec quelques touches d’épicurisme. Il a abordé de nombreux thèmes : champêtres, amoureux, philosophiques, politiques. 1630 à 1828, date de la publication de Sainte Beuve.