Profession médiéviste PDF

Issu de la petite bourgeoisie, fils de médecins, Nicolas Offenstadt passe son enfance à Profession médiéviste PDF-sur-Seine. Il effectue une scolarité peu brillante jusqu’à son entrée en histoire à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, où il s’inscrit sans conviction avant de se passionner très vite pour la matière. Moyen Âge et d’historiographie à l’université Panthéon-Sorbonne.


Il est membre du comité scientifique des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Nicolas Offenstadt prend position régulièrement dans les débats qui traversent la société française. Homme de gauche, il défend la place d’un  historien dans la cité , prônant une histoire  hors les murs , qui s’appuie sur les lieux et vise tous les publics. Pratiques du cri au Moyen Âge, en collaboration avec Didier Lett, Publications de la Sorbonne, 2003. La Grande Guerre en 30 questions, La Crèche, Geste éditions, 2007. Affaires, scandales et grandes causes, de Socrate à Pinochet, en collaboration avec Stéphane Van Damme, Stock, 2007. Faire la paix au Moyen Âge, Ed.

Le Retour du roman national, Stock, 2009. Un Moyen Âge pour aujourd’hui, en coll. Olivier Matteoni et Julie Claustre, PUF, 2010. L’historiographie, Paris, PUF  Que sais-je , 2011. L’Histoire un combat au présent, conversation avec Régis Meyran, Textuel, coll. Sur les traces de la RDA, Paris, Stock, coll. De l’évènement à la mémoire, Stock, Paris, 2004.

Les Mots de l’historien, Presses Universitaires du Mirail, 2009. Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : Page personnelle de Nicolas Offenstadt , sur www. Anastasia Vécrin,  Nicolas Offenstadt, la mémoire dans la peau , sur Libération. Les pensionnaires depuis 1893 , sur Fondation Thiers. Compte-Renu de l’assemblée générale annuelle du CVUH du 14 mars 2015 , sur cvuh.

Enseignement de l’histoire au collège : halte aux mensonges et aux fantasmes ! Louise Tourret,  Blocage des universités: le chiffon rouge des « examens en chocolat » , slate. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 9 novembre 2018 à 09:28. Erwin Panofsky a étudié à l’université de Fribourg-en-Brisgau, à Berlin et à Munich. Panofsky fut le plus éminent représentant de l’iconologie, méthode d’étude de l’histoire de l’art créée par Aby Warburg et ses disciples, en particulier Fritz Saxl, à l’Institut Warburg de Hamburg.