Respiration consciente PDF

Il s’agit d’un phénomène largement répandu. Les symptômes plus respiration consciente PDF observés pendant des traitements dentaires sont les suivants: Tachycardie, tremblement, transpiration excessive, hyperventilation, nausée, évanouissement.


La respiration consciente nous amène à retrouver cette libre respiration, source de santé et de vitalité. Par une technique douce et profonde, nous retrouvons cet espace du souffle spontané, en libérant le corps des mémoires de la naissance, des émotions réprimées et des pensées limitantes.

Vous pouvez télécharger, lire et imprimer le contenu intégral de cette page internet. Nous proposons depuis plusieurs années dans notre cabinet des méthodes de traitement spéciales, adaptées aux besoins de ces patients et qui ont fait leur preuve dans plus de mille cas. Le questionnaire: la fiche d’inscription remise à tous nos nouveaux patients contient non seulement des renseignements sur l’état de santé mais aussi des questions plus ciblées pour savoir s’il y a une peur du dentiste et qu’elle en est son importance. Le dialogue avec le patient: un dentiste expérimenté dans ce domaine est en mesure de déterminer lors du premier entretien avec le nouveau patient, à l’aide de quelques questions, s’il y a un problème d’anxiété. Dans certains cas, des tranquillisants peuvent être administrés à titre thérapeutique. Réaliser de manière optimale, sans stress ni anxiété, l’assainissement dentaire du patient. Surmonter la peur du dentiste du patient et la supprimer de manière durable.

Mise en confiance Beaucoup de patients phobiques du dentiste rapportent que, dans le passé, ils ont été traumatisés par une rupture de confiance avec leur dentiste. Cette situation peut remonter à plusieurs années, par exemple suite au traitement infligé par un dentiste à l’école, insensible ou brutal. Il en ressort clairement qu’un traitement dentaire des patients anxieux ne peut aboutir que si le patient a une confiance sans réserve en son dentiste. Le patient anxieux attend de lui non seulement un travail bien fait mais aussi des informations claires et fiables à propos du traitement qu’il va effectuer tout comme une certaine attention, de la patience et de la compréhension pour l’anxiété qu’il ressent. Pour le dentiste stressé, soumis au rythme trépidant du quotidien du cabinet, ces exigences sont un vrai défi. Il faut non seulement avoir de la patience et être armé des outils psychologiques nécessaires mais aussi disposer d’une grande intuition, pour saisir les angoisses du patient et de par ce fait acquérir sa confiance.

Absence de stimulations En raison des expériences faites dans le passé, le cabinet dentaire représente pour le patient souffrant de phobie dentaire un lieu à risques. Le conditionnement négatif du patient anxieux et réceptif aux stimulations clés doit être réduit au minimum en prenant au préalable des précautions adéquates. Des cabinets clairs, spacieux et baignés de lumière sont pour les patients anxieux moins étouffants que des espaces sombres, peut-être même éclairés seulement par une lumière artificielle. Le mobilier du cabinet y compris les tableaux, les plantes etc. La lecture dans la salle d’attente doit être diversifiée pour distraire le patient. L’efficacité de l’anesthésie locale a été entretemps tellement perfectionnée que le traitement dentaire mais aussi de lourdes interventions peuvent se dérouler absolument sans douleur. Préanesthésie du site d’injection à l’aide d’une pommade anesthésiante ou d’un spray de refroidissement.