ROLAND FURIEUX PDF

C’est donc lui que l’on désigne quand on parle sans autre précision de la Chanson de Roland. Au Pays basque, à Itxassou et dans le département du Nord existent deux lieux nommés Pas de Roland. Henri ROLAND FURIEUX PDF découvrit, en 1832, un poème nommé  La chanson de Roland  dans la Bibliothèque du roi.


Ce livre comporte une table des matières dynamique, à été relu et corrigé.
Il est parfaitement mis en page pour une lecture sur liseuse électronique

Roland furieux est un poème épique comptant plus de 38 000 vers composé par Ludovico Ariosto, dit « l’Arioste »
L’Arioste a conçu son chef-d’œuvre comme une suite du Roland amoureux de Matteo Maria Boiardo. Il prend comme trame de fond la guerre entre Charlemagne et les Sarrasins, qui sont sur le point d’envahir l’Europe. Parmi les héros, on retrouve ceux des chansons de geste du Moyen Âge, tels Renaud, Merlin, et Roland dont la fureur est causée par la fuite d’Angélique, une princesse païenne qu’il aime et cherchera à délivrer. Un autre thème est celui des aventures du Sarrasin Roger ((it) Ruggiero), ensorcelé par la magicienne Alcina, et de son amante chrétienne, la guerrière Bradamante, un couple que l’auteur présente comme les ancêtres de ses protecteurs, le duc de Ferrare et son frère le cardinal Hippolyte Ier d’Este.

Francisque Michel donne une première édition du texte en 1837 qui était fondée sur un autre manuscrit conservé à la bibliothèque d’Oxford en Angleterre. La trahison de Ganelon : Ganelon, beau-frère de Charlemagne et beau-père de Roland, jaloux de la préférence de Charlemagne envers son neveu auquel l’empereur a confié l’arrière-garde de ses armées, cherche à se venger et, se faisant, trahit la France et son suzerain. Il intrigue avec Marsile, roi de Saragosse, pour s’assurer de la mort de Roland en livrant l’arrière-garde à l’armée ennemie. Cette partie va des laisses 1 à 79 dans la chanson. La bataille de Roncevaux : Roland et son compagnon le chevalier Olivier, ainsi que toute l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne, meurent dans la bataille en emportant avec eux une grande partie de leurs assaillants. Cette partie va des laisses 80 à 176.

La vengeance de Charlemagne sur les Sarrasins : Roland avait sonné du cor pour alerter Charlemagne, mais trop tard et quand le reste des armées arrivent pour secourir l’arrière-garde, le comte est déjà mort. Charlemagne venge alors son neveu en battant les Sarrasins avec l’aide de Dieu. Cette partie va des laisses 177 à 266. Le jugement de Ganelon : Après la bataille, Charlemagne fait juger Ganelon qui est condamné à mourir écartelé. Cette partie va des laisses 267 à 291. Marsile, roi Maure souhaitant épargner sa ville Saragosse de l’avancée de l’armée des Francs, convient d’un traité de paix avec Charlemagne.

Ce dernier se demande qui sera envoyé comme émissaire à Marsile, qui a une grande réputation de traîtrise. Celui qui sera envoyé courra donc un grand danger. Les Sarrasins attaquent Roland dans le défilé de Roncevaux. Olivier, ami et confident de Roland, signale une large troupe sarrasine approchant l’arrière-garde.

Mais Charlemagne finit par soupçonner le pire et chevauche vers le lieu de l’embuscade. Pendant ce temps, tous les chevaliers de l’arrière-garde meurent, mais Roland et l’archevêque Turpin, blessés, arrivent à faire fuir l’armée maure avant de s’effondrer tous les deux. Mort de Roland, dans les Grandes chroniques de France, enluminées par Jean Fouquet, Tours, v. Roland a encore la force d’essayer de briser son épée Durandal contre un bloc de marbre pour éviter qu’elle ne tombe entre les mains de l’ennemi, sans succès : la lame luit et flamboie sans s’ébrécher. Quand Charlemagne rejoint son arrière-garde, il est trop tard, Roland est mort et la bataille est terminée.